lundi 16 octobre 2017

BOGHE : caravane de Santé à Mourtogal. (reportage- photos).

BOGHE : caravane de Santé à Mourtogal. (reportage- photos).
L’objectif principal est d’apporter d’abord des soins gratuits aux populations des différentes localités concernées à savoir : Mourtogal, Wédou baba, Wouro Amadou Hawa, Séno kouna, Aéré mbar, Daqvegh, Gourel Kacci, Djédida, Waboundé et Bélél Ourguél.
Ensuite  recenser certaines pathologies courantes afin de prendre en charge ou orienter les patients nécessiteux auprès des structures sanitaires les plus adaptées.
Plus  1045 consultations  ont été effectuées dans différentes spécialités (médecine générale, stomatologie, ophtalmologie, pédiatrie…) une dizaine  de médecins  sage femmes infirmiers, issus de différentes spécialités: pédiatrie, stomatologie, ophtalmologie, médecine générale, ont procédé à différentes consultations à Mourtogal.
Ces  derniers dont la plus part  sont Diawebes  ont  tenu  à marquer leur solidarité avec ces villageois pour un accès aux soins.
 Le Maire de Boghé Mr Dia Hamady Hachemiou a présidé l’ouverture de cette caravane de santé.  Il était accompagné du médecin chef  départemental  de Boghé Mr Ba  Khassoum.
L’initiative émane de l’association des jeunes pour le Développement et l’Entraide de Mourtogal (AJDE) en collaboration avec la commune de Boghé.
Rappelons que d’autres personnes notables  du village de Mourtogal  ont accompagné ces jeunes AJDE dans cette lancée humaniste : Mama Nioula Ba, Mamadou Balla Ba et Dia Oumar Sambayel , sur tous les plans de la réussite de ces deux jours.
Le chef de village Mr Kalidou Samba Sow  a félicité ces jeunes et surtout l’équipe médicale  avec une pharmacie dotée  d’une panoplie de médicaments appropriés  aux pathologies recensées.   
Enfin, Selon beaucoup de patientes interrogées  ont  dit  : « nous remercions ces jeunes de nos localités, parce que d’abord, nous n’avons ni centre de santé, ni autre structure sanitaire, il nous faut si nous sommes malades effectuer des km pour arriver à Boghé. Nous sommes pauvres pour payer le transport. Donc, cette initiative ne fait que renforcer et résoudre nos problèmes  de santé, encore nous réitérons  nos encouragements à cette jeunesse unie  dans ses diversités. ».
Diop Mohamedou Abou(les traces de l’info)





samedi 14 octobre 2017

L équipes de Nioly U19 Avec (Baba Coulibaly).

L équipes de Nioly U19 Avec (Baba Coulibaly).





La jeunesse de Nioly vient de confier à Baba Coulibaly  de conduire ces jeunes U-19 (moins de dix neuf ans) dans les cours des grands.
Désormais, Baba aura une tache difficile pour insérer et inculquer des valeurs et compétences à ces jeunes pour demain prendre leur responsabilité.
Une responsabilité grandiose et il a accepté d’ailleurs, comme  il l’avait accepté d’être candidat à la présidence de Ligue Régionale de Foot Ball du Brakna.
Une candidature qui a été rejetée problèmes d’âge, il avait 38 ans, alors que les critères exigés d’avoir 40 ans.
Baba Coulibaly a tenu ses promesses en accompagnant la candidature retenue à l’époque, avec ses moyens de bord (voiture et carburant).
Les jeunes de l’équipe de Nioly ont participé à un tournoi de moins de 19 ans à Thialgou édition  2017 et ont gagné la place de finaliste sous la conduite de Baba Coulibaly président.
 Le premier test sous la conduite de Baba Coulibaly qui a fait peur  certains  dirigeants conservateurs et ambitieux de tentations.
Il a  donné à l’équipe une performance : tous les membres de l’équipe sont confiants, ils font face aux conflits de manière  constructive.
 Baba Coulibaly les a réuni en les impliquant tous, en les engageant à faire leur mieux.
Dans cette équipe de moins de 19 ans, ils se sentent personnellement responsables du succès ou  du nom de l’équipe.
Mr Coulibaly  les a réunis ce 22 Septembre 2017  au regroupement  et ses derniers mots face à ses enfants sont : « vous êtes  concentrés à réussir en tant qu’équipe et non en tant qu’individus. »
Juste à l’entrée du jeu (en finale)  à Thialgou, Baba Coulibaly  président de l’équipe de Nioly, les salua  et  en cercle les parla.
Interrogé avant le coup d’envoi du match il dira : «  il n’est pas d’équipes sans projet, incha allah, ces enfants sont les relèves, il n’est pas d’équipes, sans projet, sans but. Ce groupe  par essence est  très  dynamique ».
Les spectateurs et amateurs du ballon rond ont apprécié cette finale de moins de 19 ans, édition 2017, qui a eu lieu dans le terrain de Thialgou.
Ce qui impressionne d’abord c’est l’organisation parfaite de l’association pour le développement de Thialgou. Ensuite, le trio arbitral qui a tenu haleine ces milliers de personnes venues des quartiers de Boghé et villages.
Les deux équipes se sont livrés corps et âmes au fair play.
Des occasions ratées partout. Finalement c’est aux séries fatales  des tirs aux buts que les poulains de Baba Coulibaly ont perdu 4 tirs réussis face à 3 tirs.
Les Jeunes de Nioly sans étrangers (intrus) ont pu mouiller le maillot et montrer  à la masse, qu’une équipe est bel et bien possible sans aller sélectionner quelque part.
Baba Coulibaly  a réussi à construire des relèves de Demain sans complexe.
Nous l’avons tendu le micro à la fin. Il a dit : « l’équipe n’existe de façon tangible, ponctuellement ou durablement, qu’au regard de l’objectif. Nous avons atteint  notre devoir, nous avons laissé les jeunes dans leur confiance, à croire en eux. »
Cette année, c’est Thialgou qui gagne ce grand titre mais les jeunes de Nioly, eux aussi n’ont pas démérité.
Bravo  aux deux équipes qui nous ont gratifiés du bon foot ball.
Bravo à leurs dirigeants.
La composition de cette belle équipe :
Cheikh défense, Ould Loubéye, Issa Fall, Cheikh Kouweiry,Hamet Cheikh, Soulleh,Hamet Cheikh, Hafez OULD Moissa, Papa ould Mamouni, Boucheri Ould Merzoukh, Mohamed ould Jarra, Mohamed Yengja, le gardien Bouya.
Entraineur Mohamed Ould Mbareck
Adjoint : Jamal Fall
Iba Diouf  entraineur  (adjoint)
AZIZ.
Président du club ou de l’équipe : Mr Baba Coulibaly.
Diop  Hamady Abou(les traces de l’info)












mercredi 4 octobre 2017

GANKI DIERY 48 HEURESCULTURELLES












    48 Heures  Culturelles et  Artistiques  de Ganki Diéry.
L’association pour le développement de Ganki Diéry  a organisé des journées dites de « Développement » du 23 au 24 septembre 2017 à Ganki Diéry.
L’objectif  de cette rencontre annuelle est de valoriser la culture Peulh et revivre ses valeurs dans leurs diversités traditionnelles. En plus une occasion d’offrir des attestations  de reconnaissances à des personnalités qui ont toujours œuvré pour le développement de Ganki et surtout ces personnes ont cours de l’année 2017 participé sur tous les plans de développement local durable.
Ganki Diéry a vibré au rythme de la musique, des Chants, danses, des poèmes et d’expositions  durant ces deux  jours.

OUI,  par des chants, des danses, des démonstrations de Karaté du club feu Saidou sall.
Les jeunes pour le développement de Ganki Diéry et l’artiste  Néné Bolol Gueye ont magnifié la tradition et la culture Peulh devant un public d’horizons divers. 
 Ils ont prouvé l’existence de potentiel culturel à sauvegarder jalousement pour les générations futures.

Leur  attachement de la communauté Pulaar à sa tradition.
Ces journées salutaires  ont  été donc la  hauteur  même de la  réalité Peulh et toutes les facettes de la culture Halpular  étaient au rendez vous.
 Ils sont venus de tous les coins de la commune de Boghé,
Pour contribuer la réussite de cet événement.
Qui  Permet de confirmer l’existence et le rayonnement du fulfulde (pulagou) dans ces localités  à multiples composantes. 

Le Coup d’envoi de cette manifestation culturelle a été présidé par le maire de Boghé Mr Dia Hamady Hachemiou en présence  remarquable Mr Aliou Nango Ba  président de l’ong ESD (ensemble pour la Solidarité et le Développement) qui est parrain de ces jours  et l’ensemble de son staff  à savoir : Atoumany Diop, Safietou  Diallo, Ramatoulaye Ba,  Aicha , Demboity Abdarahmane  Yall, Yéro Ngaidé, Elhadj Ba.
La lecture du coran par Thierno Djibril Mbaye  annonça  le début  de ces  manifestations :   par le chœur de la troupe artistique de Ganki Diéry.
Ensuite, les élèves  en cours de vacances lauréats  souhaitèrent  la bienvenue aux milliers de personnes venues pour la circonstance ;
 La bienvenue  par  un  chant où ils évoquent  l’éducation, le développement local durable  et le travail commun.
Sur scène,  les  jeunes de toutes les couches  ont  défilé montrant la richesse et les valeurs des traditions, coutumes ancestrales.
Les écoles coraniques représentées par le maitre(Thierno) et ses disciples, les pécheurs, cordonniers, les tisserands, les cultivateurs (paysans), les coopératives féminines, d’autres associations actives dans le développement, tous  ont défilé  devant le publique.

Le moment  fort  de l’événement grandiose est l’exposition des filles actives de Développement(FAD) de Ganki Diéri   qui ont  démontré à, l’assistance  leurs travaux artistiques : des coutures, coiffures et Teinture.
Les éleveurs(Bergers)   ont participé  à l’événement  par la parade des moutons.
Les  allocutions :
Après, la parade des moutons, les allocutions se succèdent : le chef de village M r Moussa Samba Bal prit la parole pour souhaiter la bienvenue à toutes les personnes conviées à cet événement.

Le président de l ‘association des jeunes pour le développement de Ganki Diéry  Mr  Moussa Demba Sall a remercié les milliers de personnes qui sont présentes à cette rencontre.
Il a brossé un tableau de bilans positifs sur toutes les réalisations de l’association.
Lui, succédant, le président de l’ong  ESD  Mr Aliou Nango Ba dit Hadji Ba a exprimé sa joie et sa fierté d’être  d’abord honoré, en tant que parrain.il listera par la suite les avantages de ces journées culturelles, leurs impacts dans l société, il invitera les femmes des milieux environnants à suivre l’exemple concret de développement local  des filles actives de Ganki Diéry qui ont montré aujourd’hui leurs compétences, leur travail rentable.
Le maire de Boghé, Mr Dia Hamady Hachemiou a ouvert ces journées.
Il a commémoré ces journées et se dit satisfait une fois de plus de ces innovations bénéfiques et palpables.
 Il remerciera la jeunesse, les femmes, les hommes qui l’ont accueilli aux bras ouverts.
 Le maire a félicité haut et fort le village de Ganki Diéry dans cette lancée de développement local.

APRES CES ALLOCUTIONS :
Les décorations commencèrent par  les attestations de reconnaissances à :
Le directeur de l’école  de Ganki Diéry Mr  Sall Ibrahim, Aliou Nango Ba  président de l’ong ESD, les 15 enseignants (des cours de vacance) de l’école de Ganki et les 36 meilleurs élèves après une évaluation de fin de cours de vacance ont reçu  des sacs et des cadeaux importants.
La conférence sur  le rôle des parents d’élèves pour la bonne éducation de leurs enfants  a été faite par  Abou Amadou Dia et Aliou Nango Ba.
La démonstration de karaté par le club feu Sall Saidou a eu lieu  et le public  a apprécié aux cris de joie et des salves d’applaudissement.

Reboisement :
Des arbres pour le reboisement, 10 (dix) arbres ont été planté  à la mémoire des jeunes du village : feu Hamath Djigo, feu Aissata Bocar Djigo, feu Alassane Yéro Dia qui était le plus proche de la jeunesse et membres  de l’association.
  Hadji Ba  a planté son arbre morangua ;  un arbre est  planté  à la place des femmes, un autre arbre  est  planté prés  de la mosquée.
Ces arbres symbolisent  les actes concrets de tout un milieu, peuple qui  s’ouvre vers un développement durable.


LES SOIREES

Un sketch sur  le rôle de la femme dans le développement local  a été réalisé  dans la soirée ,  la troupe Artistique de Wothie  dirigée par l’artiste, génie à la matière Mr  Demba Sarr  a tenu sa promesse , la foule a aimé et apprécié.
La deuxième  soirée Néné Bolol Gueye  a fait et flamme  à Ganki où la vedette Djeol a tenu haleine des centaines d’amateurs et de mélomanes.

  HBODIEL
 






samedi 2 septembre 2017

BOGHE : l’aid el Adha (la fête de Tabaski) célébrée partout dans le Département.




La Tabaski ou l’Aïd El Kébir, une prescription religieuse, recommandant aux fidèles musulmans d’immoler des bêtes, est célébrée à Boghé dans tous coins du Départements
 Les musulmans, par conformisme ou par sens du devoir, sont tenus de trouver des béliers.
Constat… depuis quelques années, s’offrir l’animal du sacrifice, n’est plus donné à tous les chefs de famille.
 Le Site « les tracesdelinfo » a constaté que respecter ce rituel religieux, devient plus en plus compliqué pour les petites bourses.

 A BOGHE ESCALE :    Thierno Saidou Nourou Tall a dirigé la prière d’iad El Adha a été célébrée, à l'instar de la communauté musulmane.

 A Boghé- Escale, Thierno Saidou Nourou Tall qui a dirigé la prière en présence de son  maitre  Thierno Abdallah Dia  et  de nombreux musulmans et fideles de la confrérie Bay Niass.
 Après, la prière Thierno Saidou Nourou Tall s’adressa au publique dans deux langues différentes, d’abord en arabe, ensuite en Pulaar.
L’iman, comme d’habitude dans son langage clair et net, a brossé l’importance de cette fête, dans son contexte historique et religieux.

Dans son prêche (Khoutba), l’imam Saidou Nourou Tall s'est appesanti sur les vertus et ses qualités et ses règles, articulant qu'il s'agit d'un acte religieux recommandé pour les personnes qui disposent les moyens, loin de l'endettement, du gaspillage et de l'orgueil.

 Élucidant en arabe et en Pulaar les conditions d'accomplissement, Il a, également, appelé à la tolérance, à la fraternité, à l'entraide et à la solidarité entre les membres de la société, réitérant ces comportements sont recommandés par l’Islam.

  Après la prière et selon les pays, les fidèles visitent leurs proches et amis afin de leur présenter les vœux de l'Aïd.

Partout à Boghé l’iad el Adha  a bel et bien eu lieu dans les cinquantaines villages de la commune et les communes de Dar El Barka, Ould Birom et Dar El Avia, les imans ont prié pour la paix, pour le pardon, l’entraide, la solidarité et la paix dans le monde.

     DIOP MOHAMEDOU ABOU 

dimanche 20 août 2017

BOGHE : fin de la semaine d’assainissement de la commune de Boghé.

Initiative émane de la diaspora des Boghéens des USA, de la France, Belgique, des Boghéens qui sont en RIM et la commune de Boghé.
Dans le but de protéger l’environnement, d’améliorer la qualité de vie de l’ensemble des habitants de la commune de Boghé et de préserver les générations présentes et futures.
Apres, les Ateliers ces  4  Thématiques parallèles  ont été  vues et revues : quel dispositif institutionnel et quelle maitrise d’ouvrage ? Comment obtenir la participation des usagers du service ? La dimension économique et financière : quel mode de financement des investissements ?  Et enfin le  4éme  thème : quel mode adéquat de collecte et de traitement des Déchets.
 La restitution en plénière  des principales conclusions des ateliers  a eu lieu.
 Les journées du 17 et 18 sur l’ensemble des 56 villages et Boghé Ville, les habitants sont sorties pour nettoyer et balayer leur milieu respectif.
 Le dernier jour, c'est-à-dire  le 19 Aout 2017, le lycée Technique et professionnel de Boghé a abrité la conférence de presse du comité technique de pilotage de la semaine d’assainissement.
Le  1er  Adjoint  au maire  de Boghé Mr Aliou Lam, Mr Ngaidé Ibrahim Kayyou président (ASS. Com. Boghé) et Dia Cheikh (sg ass.com.boghé)  ont presque pendant plus d’heure d’horloge ont répondu à toutes les questions axées sur l’assainissement, L’association de la Diaspora, le bilan, sur les causes d’absence de certains partenaires, les quelques couacs  sur l’organisation, d’autres projets possibles  pour la commune de Boghé et  la composition du bureau exécutif de l’ass.com.Boghé.
Mr Dia Ablaye Alassane chargé de communication a présenté  à l’assistance,  le programme de cette conférence de presse.     
Etaient présents : Diallo Mamadou Bathia ministre de la Décence, Sow Moctar Aliou député de Boghé, Lam Hamady, Aliou Sy,  Abdallah  Sarr,  l’ex ministre Ngaidé Lemine, Ndiaye Daouda, Amadou Oumar Dia,  Hamedou Rabi Gadio, Mr Gacko, Grand Dia, Alpha Ndiongue, Ba Fatimata sinthié, Amadou Sy dit Farba, Sy Djiby Bekkaye, Adama Diallo , la communauté maure , et quelques jeunes venus pour la circonstance.
Aprés la conférence de presse  aux yeux de tout le monde, Mr Lam Aliou a reçu des mains de Ngaidé Ibrahim Kayyou d’un lot de matériel informatique (composé  d’ordinateurs portables, des câbles,  etc.
La soirée,  au lycée de Boghé, la soirée de Gala  animée par Khaly Diallo, Ethmane Ould Brahmatt et Aljouma Ndiaye,  a débuté pour quelques minutes.
Elle sera perturbée par les aléas climatiques : le vent et la pluie.
Mr Ibrahima Kayyou Ngaidé  président (ass.com.Boghé)  a prononcé un petit discours à l’encontre de cette jeunesse et femme,  où il a exprimé leur ferme volonté, engagement à rendre la commune de Boghé Propre.
 Il exhorta ces derniers à travailler pour un développement  durable. Les jeunes de Nioly ont représenté un sketch sur les enjeux de l’assainissement dans le développement économique et social.
Ainsi, le comité de rédaction se chargera de consolider ces recommandations afin que la commune en assure le suivi.
Diop Mohamedou Abou dit HBodiel(les traces de l’info)




jeudi 17 août 2017

BOGHE : semaine de l’assainissement dans la commune de Boghé. (Reportage- photos)

L’initiative émane de la Diaspora : des ressortissants de Boghé en Europe,  Amérique,  dénommée « association de la diaspora pour l’assainissement de la commune de Boghé  », la  commune de Boghé et des communautés de Boghé vivants à l’intérieur du pays.

L’objectif  est  de protéger l’environnement, d’améliorer la qualité de vie de l’ensemble des habitants de la commune de Boghé et de préserver les générations présentes et futures.

 Rappelons : que  La commune de Boghé, comprend : Boghé Dow, Boghé Escale, Touldé, Nioly et Thiénel qui forme les grands Quartiers de Boghé et plus les 56 Villages environnants.
Cette semaine de l’assainissement  est  bel et bien partie  par la cérémonie d’ouverture ce 16 Aout 2017 au lycée technique et professionnel de Boghé.
Le Hakem Mouçaid départemental qui assure l’intérim a présidé cette cérémonie en compagnie du Maire de la commune Mr Dia Hamady Hachemiou.

 La présence remarquable  des femmes,  jeunes, des cadres, notables et surtout l’association de la diaspora : son président Mr Ibrahim Kayyou Ngaidé, le vice président Mr Dia Cheikh, Safietou Birane Wagne (sg) et le chargé des relations Mamadou Barro.

La lecture du coran par Thierno Moussa Alhousseini Sy,  annonça le début de la cérémonie.

Le maire de Boghé prit la parole pour souhaiter la bienvenue à tous les invités et aux jeunes et femmes de la commune venus pour la circonstance.
 Mr Ibrahima Kayyou Ngaidé  a présenté l’association de la diaspora et mis l’accent sur les objectifs de cette première journée d’échange d’idées autour des 4 Thématiques parallèles  à savoir : quel dispositif institutionnel et quelle maitrise d’ouvrage ? Comment obtenir la participation des usagers du service ? La dimension économique et financière : quel mode de financement des investissements ?  Et enfin la 4éme : quel mode adéquat de collecte et de traitement des Déchets.

Lui, succédant, le Hakem Mouçaid de Boghé déclare, ouvert  la semaine de l’assainissement de la commune de Boghé sous les yeux des  milliers de personnes.

La projection d’un film qui montre des problèmes de déchets, 1200 t annuellement, plusieurs facteurs expliquent cette situation. Un tournage qui a analysé toutes les problématiques des déchets, et ordures de la commune de Boghé.

Ce fut, ensuite  un début  houleux  autour  cette projection. Plus d’une vingtaine d’interventions musclées, axées  à l’assainissement, comment améliorer la qualité de la vie dans la commune, le changement des mentalités pour vaincre  ces ordures.

  Après la pause, les ateliers commencèrent, le 1er atelier a pour facilitateur Cheikh Dia (agronome et Economiste, agence Française de Développement) et  le Rapporteur de ce groupe  est  Mr Aliou Lama (1ER adjoint au maire) le thème : Quel dispositif institutionnel et quel maitrise d’ouvrage ?

Le 2éme Atelier va s’occuper de : comment obtenir la participation des usagers du service ? a  pour Facilitateur Mr Mamadou Barro (professeur d’université, Tucson  Arizona, USA) rapporteur Samba Niang (expert GRET)  ou Marieta Dia(Fabouya).

Enfin, le 4éme atelier est basé sur : quel mode Adéquat de collecte et de traitement des déchets ? Mr Alhousseyni Sy (Professeur de Science Naturelle) Facilitateur et le Rapporteur sera Mr Lam Hamady (agro Economiste, consultant à la banque Africaine).

Une fois, ce travail colossal achevé, il est prévu de restitution en plénière des principales conclusions des ateliers, des débats plénières, ensuite la synthèse de la journée lue par le maire de la commune Mr Dia Hamady Hachemiou ou un facilitateur désigné par le maire.

Les journées 17 et 18  les populations de la commune de Boghé seront sur le terrain pour les investissements humains  et plus  d’autres activités : des animations dans les quartiers et des caravanes de sensibilisation  pour  une commune propre.

Le 19 Aout 2017, ce sera  la cérémonie de clôture et  la remise  d’un lot de matériel informatique au lycée technique  par le Président ASS.COM.Boghé et une soirée  artistique au lycée de Boghé va tenir haleine des milliers de jeunes et femmes de la commune de Boghé.

DIOP HAMADY ABOU DIT HBodiel

 




mardi 15 août 2017

Boghé : les 5 Amicales des enseignants se lancent pour l’amélioration des qualités et niveau des élèves dans les villages de la commune de Boghé.

Dans le cadre de l’appui pour l’amélioration de la qualité et des niveaux des élèves au primaire et secondaire l’ong ESD (ensemble pour la solidarité et le développement) d’Aliou Nango Ba dit Hadji Ba en collaboration avec l’association pour le développement en Mauritanie (feede Halaybe)   soutiennent les  5 Amicales des enseignants dans la commune de Boghé.
Dans le but d’améliorer les niveaux  des élèves et doter ces élèves d’un enseignement de qualité, à travers ces cours de vacance et aider, soutenir ces élèves dans le besoin  en apprenant à lire , l’écrire  et comprendre  ces deux  langues  l’arabe et le français. 
Ces  amicales d’enseignant  sont : l’amicale des enseignants de Touldé, de Sarandogou, de  Thiede, de Thiénel et de  Thialgou qui  offrent des cours de vacance (de soutien, de secours.
 Désormais chaque année pour rehausser et améliorer les conditions de vie des élèves des localités : de Sarandogou, Thiede, Thialgou, Thiénel et Touldé Doubango e Hartallo. Cette  initiative émane des  remarques  vu,  les résultats scolaires des élèves au baccalauréat et au Brevet de ces dernières années qui sont catastrophiques et les élèves du primaire admis pour les collèges, la plus part  de ces élèves  n’atteignent pas leur parcours, les amicales des enseignants de ces milieux  prennent en main et la charge de redonner aux localités de la commune son vrai visage  dans l’enseignement.
Améliorer les difficultés des élèves en leur donnant la confiance en eux, les rassurer et comprendre d’où viennent leurs lacunes afin d’établir le meilleur encadrement possible.
Ils sont tous  des enseignants professionnels (instituteurs) et des Professeurs.
Après une prise de conscience de soi et de leur entourage, ils se sont donné l’engagement et la détermination de venir en aide ces élèves dans leurs milieux respectifs.
Ils proposeront dans leurs taches des aides et conseils et analyseront les difficultés et les facilités de l’apprenant dans le but de tirer le meilleur de  ses capacités. Faire des remédiations, être aussi à l’écoute de ces derniers prendre conscience de leur force et faiblesse pour les faire progresser du mieux.
Ainsi, l’ong ESD de Mr Hadji Ba  finance en appuyant ces 5 amicales des enseignants en logistiques et matériels en collaboration étroite avec l’association pour le développement en Mauritanie (Fede Halaybe) qui fait partie intégrante de la l’association dénommée « INTER – ASSOCIATION » qui est composée de Fede Halaybe de Nouakchott, Fede Halaybe de Zouératt et Fede Halaybe de Nouadhibou.
Ces  associations sont nées pour le développement social dans la commune de Boghé et interviennent pour rehausser le niveau de ces élèves, afin, sauvegarder les acquis.
Des cérémonies de remise des lots (matériels  et  fournitures scolaires) ont eu lieu à Sarandodogou en présence des responsables pédagogiques de l’amicale des enseignants de sarandogou au complet, président des parents d’élèves et des personnalités du village.
 Après le mot du bienvenue du président de l’amicale des enseignants, Mr Sall Mamadou, Ngaidé Abdarahmane Hamath dit Baba Dia a prit la parole pour élucider aux enseignants, professeurs et parents d’élèves présents à cette cérémonie de remise de dotation : l’initiative de ces actes positifs pour l’éducation, l’historique de l’enseignement et ses qualités, les cours de vacance, la place qu’occupait Boghé dans l’enseignement en Mauritanie et  tout  est  en voie de disparaitre. Il faudra vaille que vaille sauver la face. Sauver  l’avenir de ces enfants.
Et  les cours de vacances et leur suivi à long terme sont les piliers  de récupération.. Ngaidé à expliqué comment l’ong ESD est venue tendre la perche aux amicales des enseignants (aides logistique et matériels) : des cahiers, ardoises, crayons, règles etc. et une malle (valise remplie de matériels didactiques), tout ce que l’enseignant à besoin dans  son métier  d’éducateur. Il par la suite remerciera le président de l’ong Mr Aliou Nango  Ba,  de ces actes salutaires et constructifs. Lui, succédant Mr Ba Sileye inspecteur de l’enseignement a mis l’accent sur l’importance de l’éducation et la détermination de ces enseignants pour relever le défi.
Quant à Hadji Ba  président  de l’ong Ensemble pour la Solidarité et le développement, il a tenu à rassurer à ces professeurs et Enseignants sa disponibilité à les appuyer sur tous les plans de l’éducation. Il a retracé l’historique des cours de soutien en vacance, puisque,  lui-même  est  professeur et natif du milieu, invitant les  parents d’élèves et l’amicale des enseignants à travailler ensemble. Chacun de nous à sa part de responsabilité dans l’éducation.  Toutes les interventions des enseignants et professeurs  et parents  des élèves  présents  à la cérémonie  de remise  de ces lots,  sont axées sur cette volonté de redonner l’enseignement à Boghé sa place  de jadis.
Ensuite, ce fut l’étape de Thialgou, la délégation de Fede Halaybe (association pour le Développement en Mauritanie) sous  la conduite par  son président  Mr Ngaidé Abdarahmane Hamath  et celle de l’ong ESD  sous la présidence de Mr Aliou Nango Ba  dit  Hadji Ba sont accueillies aux bras ouverts à l’école de Thialgou. Apres, le mot de bienvenue du président de l’amicale des enseignants Mr Amadou Ba dit Amadou Prof, Ngaidé Abdarahmane Hamath a retracé et informé l’assistance des objectifs de ces cours de vacances, la création de ces amicales des enseignants, leurs rôles dans l’amélioration des niveaux des élèves, l’apprentissage de l’arabe et  le français, l’engagement des enseignants et professeurs à relever le défi.
L’inspecteur Ba Sileye a pris la parole pour de nouveau  remercier l’assistance et avant de remercier les enseignants et professeurs qui sont là à Thialgou pour  aider ses enfants  à apprendre. Le président de l’ong ESD Mr Hadji Ba, a invité le  bureau des parents d’élèves de travailler sans relâche avec l’amical des enseignants. Mr  Ba a fait comprendre aux amicales qu’il est là toujours à apporter sa pierre de constructive pour rehausser le niveau de ces élèves en les appuyant sur le plan logistique et matériel.
Ensuite,  l’étape  de Touldé  qui est  déjà l’amicale  des  enseignants, la  plus ancienne et régulière dont les résultats sont positifs sur toute la commune.
 L’amicale a existé depuis quatre ans ou plus, joue son véritable d’éducateur. Là, les deux délégations (fédé halabes et ESD) ont félicité les enseignants et professeurs  qui consacrent leur temps de repos pour  aider  ces enfants  et d’ailleurs les résultats de ces dernières années  au baccalauréat, brevets  justifient et reflètent la réalité. Le président de l’A E de Touldé Mr Ba Abdoulaye Hamath a souhaité la bienvenue à ces délégations avant de signifier leur satisfaction générale de recevoir ces hautes responsabilités. Comme, à chaque étape des visites, Ngaidé, Ba Sileye et Hadji Ba ont pris la parole à tour de rôle pour exprimer  l’importance de l’éducation sur la vie de ces enfants, de la ferme volonté de ces professeurs et enseignants très engagés à relever le défi. Hadji  Ba a félicité le bureau des parents d’élevés  de Touldé, de leur rôle  dans l’enseignement, de leur présence partout  dans l’éducation et les invitant de doubler d efforts. Beaucoup d’intervenants ont tenu à exprimer leur gratitude à l’égard de ces initiatives pour résoudre pour de bon les problèmes des niveaux de ces élèves et la qualité à offrir.
A Thiénel, les délégations ont été bien accueillies par les élèves et parents d’élèves.
Djibril Samba, l’amical des enseignants, samba Fall, ont tous apprécié l’initiative  de ces actions positives qui permettront toujours aux enseignants dans leurs métiers  de travailler. Boye chef de village à listé tous les bienfaits l’enseignement et demanda aux apprenant à pouvoir en bénéficier de ce gros travail qui est entrain de se faire.
Mr Ngaidé président de fédé Halaybe a prit tout son temps et facilement à expliquer pourquoi ces rassemblements, pourquoi les amicales d’enseignants ? Qu’est ce qu’on attend d’eux ? Quel sera leur rôle ? Fede Halaybe de Nouakchott Fede Halaybe de Zouératt et fede  Halaybe de Nouadhibou  sont devenus  ensembles Association  «  Inter- association » leur ambition et priorité  sont  le développement  de nos milieux respectifs pour se hisser  au sommet  et se maintenir dans ce monde.
Hadji Ba est revenu sur l’entente entre les parents d’élèves et l’amicale. Leurs rôles sont incontournables dans  le développement durable de l’enseignement de nos écoles. Il faut soigner ce mal dont souffrent  nos enfants a fin de reprendre le rang.
Ce fut, enfin l’étape de Thiede où les délégations ont eu à passer la journée sous  une atmosphère riche de convivialité.
 Tous, ont exposé les problématiques, invitant à nouveau  les parents d’élevés d’accompagner ce projet  pour que nos enfants arrivent à lire arabe et le Français comprendre.
Baba Dia a bel bien mis l’accent sur le rôle de tout de chacun de nous (parents d’élaves, enseignants, professeurs etc.) d’être  par tous les  moyens à la  hauteur de notre réussite. Cette problématique nous concerne tous. Il  a fait l’historique de Fede Halaybe et ses domaines d’intervention sur le social, l’éducation.
Toutes les autres écoles seront touchées  par ce projet à long terme, il remerciera ESD de Hadji Ba qui nous accompagne sur le plan logistique et matériel. Le  président de l’ong, Mr Hadji Ba a remercié  l’assistance. Il  a réitéré son attachement aux idéaux  de l’éducation.  Faire  des cours de vacance est le slogan intime de l’ong ESD et nous sommes toujours prêts à aider dans ce domaine. L’inspecteur Mr Ba Sileye a gratifié les amicales d’enseignants et loué leur parfaite idée de se lancer ensemble volontairement pour résoudre  ses problèmes de niveau d’élèves. Le chef de village adjoint de Thiede Monsieur Mamadou Ngaidé a   mis l’accent sur cette importante rencontre. Il dira y’a pas de développement sans l’éducation. Il terminera son allocution par prier pour la réussite de ces cours de vacance, remerciera toutes les personnes qui de loin ou de prés ont mis leur force pour la réussite de ces initiatives. Ndongo Hamath (ex  IDN et président actuel) de l’amical des enseignants de Thiede a partagé les mêmes  idées nobles des fils de Halaybés  qui veulent que leurs enfants soient des relèves, des hommes qui travaillent  dans leur pays et respectés par leur éducation. D’autres ont pris la parole pour commenter  les initiatives  de cette collaboration.
Diop Mohamedou Abou dit HBodiel  (les traces de l’info)